Ste-Maxime

18-20 avenue de Lorraine
83120 SAINTE MAXIME
09 67 56 64 76 Contact

Fréjus

L'actualité de la semaine

obligation de reclassement du salarié: même d'un CDI à un CDD

La cour de cassation considère que le fait de ne pas proposer le reclassement du salarié en CDI pour un poste en CDD est fautif


Cour de cassation 
chambre sociale 
10 février 2016 
N°14-16156 

Ensuite d'un accident de travail, le salarié a été déclaré inapte.

L'employeur a été condamné à lui régler une indemnité compensatrice de préavis et de congés payés, de solde d'indemnité de licenciement et de dommages-intérêts, aux motifs que qu'un contrat de travail à durée déterminée aurait pu être proposé au salarié.

Pour la Cour de cassation: 
"Il résulte de l'article L. 1226-10 du code du travail que l'employeur doit proposer au salarié déclaré inapte un autre emploi approprié à ses capacités et aussi comparable que possible à l'emploi précédemment occupé, au besoin par la mise en oeuvre de mesures telles que mutations, transformations de poste ou aménagement du temps de travail". 

La Cour de cassation élargit en quelque sorte les mesures à mettre en oeuvre, consistant notamment à proposer un poste temporaire, en l'espèce un contrat à durée déterminée.

Protecteur des intérêts des salariés, cette jurisprudence peut paraître difficile à mettre en oeuvre pour l'employeur. L'intérêt pratique d'un reclassement à durée limitée peut faire ici défaut.

En effet, quel intérêt pour le salarié d'accepter une mission temporaire? Qu'en est-il du reclassement du salarié après la durée de la mission confiée? .......

 

Retrouvez toutes les actualités sur le site http://agnesreveillon.6mablog.com/